Centre éducatif canin Le Prestige :

La prévention des morsures de chiens est une priorité!


chien agressif, morsure chien, problème de comportement canin

A G R E S S I V I T É

Agressivité chez le chien

Beaucoup de propriétaires de chiens vivent avec des « toutous » agressifs. Quand un maître a un chien agressif de petite race, le propriétaire va souvent accepter le comportement indésirable de son animal en banalisant la situation. Le chien grogne et mord, mais étant donné qu'un petit chien n'a pas la force de mâchoire pour blesser gravement un être humain, le maître accepte la situation.

*Un chien agressif, peu importe sa grosseur, peut blesser un enfant et aucun propriétaire ne devrait accepter ce genre de comportement.*

Les chiens de grande race qui deviennent agressifs sont une réelle source d'inquiétudes pour leur maître. Un chien de grande taille peut réellement gravement blesser un être humain et la situation doit immédiatement être prise en charge au moindre signe d'agressivité.

 

Pourquoi un chien devient-il agressif ?

Pour plusieurs raisons :

chien agressif, chien montrant les dents, agressivité canine
Un chien peut devenir agressif à la suite de mauvais traitements; il est alors constamment sur la défensive. Par contre, la plupart du temps, l'agressivité se développe pour d'autres raisons. Un chien qui croit être en charge DE SES HUMAINS, qui a reçu beaucoup de privilèges, de caresses et d'affection peut devenir une véritable arme chargée. Le chien contrôle toute la maisonnée et use d'agressivité envers les membres de sa famille ou les étrangers en visite pour se faire comprendre et respecter. Les chiens agressifs à la naissance sont très rares. C'est plutôt l'environnement et les comportements de la famille humaine qui rendent les chiens agressifs. Une mauvaise communication entre le chien et l'humain est la cause principale de l'agressivité.

Depuis une dizaine d’années, nous constatons une hausse marquante des comportements agressifs chez les chiens. Une des causes est l’éducation du chien. Les gens ont accès à beaucoup d’informations et les réseaux sociaux sont une mine d’or de conseils et de suggestions.

Malheureusement, beaucoup de gens s’y perdent à travers toutes sortes de méthodes et de mauvaises interventions. Nous recevons en cours de plus en plus de maître ayant eu des cours de comportement, par d'autres intervenants, basés uniquement sur les principes du renforcement positif. Pour certains chiens, cette façon de faire peut nuire réellement à la relation, car avant toute chose, le chien a besoin d’être bien encadré et doit connaître les règles de respect pour obtenir une récompense. Malgré leur bonne volonté, les maîtres ne sont pas des professionnels canins. Les récompenses servent à motiver et à accélérer le processus d’apprentissage. Imaginez si un chien reçoit des gâteries quand il est frustré, excité, impoli ou agressif… le mauvais renforcement peut alors causer de l’agressivité.

À l’opposé, certains maîtres cherchent à corriger le comportement de leur chien par la violence. La violence n'amène que la violence et le chien sera davantage agressif. Les cas d'agressivité chez le chien doivent être pris au sérieux et doivent être analysés en profondeur par un professionnel canin.

Beaucoup de gens font euthanasier leur chien, car ils croient qu'ils ne peuvent plus rien faire pour leur toutou. C'EST FAUX. Un chien agressif peut redevenir passif s'il a un bon encadrement et que le maître est prêt à s'investir en temps et à changer ses propres comportements humains.

Un cas d'agressivité chez un chien doit être analysé en profondeur ET CE N'EST PAS DES COURS D'OBÉISSANCE QUI VONT Y CHANGER QUELQUE CHOSE. Vous devez trouver un professionnel canin qui travaille en comportement canin et en psychologie canine. Un entraîneur qualifié saura comment établir avec vous un plan d’intervention sécuritaire pour votre famille et votre chien.

SOYEZ PRUDENT

Chewy Chienn aggressif
Ce ne sont pas tous les professionnels canins qui ont les compétences pour travailler avec des chiens agressifs. Si un professionnel canin vous conseille l'euthanasie, demandez un autre avis. La vie de votre animal est entre vos mains et parfois vous pouvez avoir eu un mauvais diagnostic.

Quand on n'a un problème de santé, il faut parfois consulter plusieurs médecins pour avoir un bon diagnostic, alors si la vie de votre chien est en jeu, n'hésitez pas à demander plus d'une consultation.

*Soyez vigilant*

De plus en plus de professionnels canins travaillent en alliance avec des vétérinaires pour médicamenter les chiens agressifs. Sachez que cette façon de faire ne traite pas la cause ET NE GUÉRIT PAS L’AGRESSIVITÉ. Il y a aussi des vétérinaires, sans expertise en comportement canin, qui prescrivent des antidépresseurs ou des calmants aux chiens qui sont agressifs. Si la médication ne fonctionne pas, ils conseillent l'euthanasie. N'oubliez pas que les vétérinaires, par métier, soignent les animaux, mais que la plupart ne sont pas spécialisés en comportement canin. Ne laissez pas un vétérinaire décider de la vie ou de la mort de votre animal pour un problème de comportement. Consultez un professionnel canin qualifié spécialiste en problème d’agressivité.


chien agressif - la dernière chance

AGRESSIVITÉ

Une dernière chance

Votre chien est agressif?

Vous avez consulté un professionnel canin ou un vétérinaire qui vous recommande l'euthanasie?

Nous traitons en moyenne plus de 200 chiens agressifs par année. Au fil des ans, nous avons créé des programmes d'éducation canine performants, basés sur le leadership canin et nous pouvons aider les propriétaires qui ont des problèmes d'agressivité avec leur chien.

Il nous fera plaisir d'analyser votre problème et de vérifier si vous avez eu le bon diagnostic par une simple consultation téléphonique gratuite.

La réhabilitation d'un chien agressif, selon le cas, peut-être possible!
Alors n'hésitez pas à nous contacter, la vie de votre chien est importante pour nous!

 

Témoignages

AGRESSIVITÉ


Chewy : Notre coup de coeur 2015!

RÉHABILITATION AGRESSIVITÉ

Des maîtres dévoués qui n’ont pas hésité à changer leur comportement afin de réhabiliter leur chien. Ils ont dû désapprendre des méthodes de dressage enseignées pour apprendre une nouvelle façon de travailler en comportement canin. Ce pitou, fût un cas d’agressivité sévère, car il était très jeune, confiant dans son attitude d’intimidateur, il avait mordu… et le lien de confiance était perdu des deux côtés, humains et canin…il n’y avait plus de communication possible. Ce couple d’élèves humains a été nos meilleurs élèves cette année par leur volonté et leur capacité à se remettre en question, toujours dans l’objectif de bâtir une relation avec leur chien! Malgré les obstacles, les doutes, la peur, l’émotivité, et un toutou très créatif dans l’art de faire réagir les humains, ils ont appliqué chaque consigne à la lettre en apprenant à lire le langage de leur gros pitou et à faire de bonnes interventions. Graduellement, la confiance est revenue pour tous et ils peuvent enfin avoir une vie en harmonie!

Bravo à vous 3! Nous sommes fières de vous!

Merci pour votre confiance!
Karyne et Éric, vos maîtres-chiens, xxxx

Chewy

Chewy Chienn aggressif
Nous sommes arrivés chez Karyne Millette, au Centre éducatif canin Le Prestige, une soirée fin février 2015 avec le désespoir de deux maîtres désemparés et le désir d’une dernière tentative de réhabilitation pour notre chien : Chewy, un bouvier bernois mélangé avec du husky et du dogue de Bordeaux.

Nous avons trouvé le centre canin sur Internet et avons décidé de partir de Montréal et de nous rendre là-bas. À ce moment-là, c’était la dernière chance de Chewy. Ces mots lourds que nous avions prononcés avant de prendre la route et qui nous attristaient au plus haut point… Sa dernière chance… Nous avions consulté plusieurs « dresseurs » et « spécialistes » en comportement canin. Nous avions même été jusqu’à faire confiance à l’entreprise avec qui Chewy avait eu ses cours de chiot et choisit de le laisser en pension intensive (il restait là-bas 5 jours sur 7) afin de corriger son comportement, nous disaient-ils! Nul besoin de vous dire que nous avons dépensé plus de 2 000 $ en tout et pour tout, pour absolument RIEN et pour que Chewy sorte de cette expérience avec encore plus de problèmes.

Bref, c’était notre dernier essai pour nous faire aider d’un entraîneur canin ou bien Chewy devrait alors nous quitter pour un refuge (nous ne pouvions le donner à une autre famille connaissant son comportement et nous ne pouvions le faire euthanasier de plein gré. Et oui, il était destiné à ce sort… le refuge ne l’aurait assurément pas mis en adoption…).
Chewy a commencé à montrer des signes d’agressivité et de possession de jouets très tôt. C’est pourquoi nous avions consulté un premier centre. Pour l’initié au dressage et le rendre plus obéissant. Nous savions que ça allait devenir un gros chien et nous voulions partir sur de bonnes bases avec notre premier toutou (et effectivement Chewy est maintenant rendu à plus de 90 lbs).

Plus le temps avançait et plus Chewy était agressif avec nous. Il grognait lorsqu’on s’approchait de lui et qu’il avait un jouet. Il allait même parfois jusqu’à nous attaquer afin de nous faire reculer. Il lui arrivait également, à l’occasion, de nous montrer les dents et de grogner, pour aucune raison, lorsqu’on voulait lui faire une caresse, par exemple. Il détruisait également absolument tout; ses jouets et nos effets personnels. Impossible de le laisser sans surveillance, donc l'utilisation de la cage était assurée quand nous étions partis. Il ne faisait pas que détruire, il mangeait tout également! Bon… normal pour un chiot, me direz-vous? Mais quand il faut se « battre » avec son chien parce qu’il a un bas dans la bouche, qu’il ne veut pas le redonner, qu’il grogne et que finalement, il décide de partir à courir et de l’avaler pour être certain qu’il pourra l’avoir et bien c’est différent (et ça coûte très cher en frais de vétérinaire qui vient s’ajouter aux coûts de dressage).

C’était une situation récurrente et non un événement isolé. Il trouvait des choses par terre, par exemple : en marche et se précipitait sur l’objet... si nous avions le malheur d’essayer de lui enlever et bien une lutte s’ensuivait avec griffes et grognements. Non seulement, il était agressif, possessif, mais il n’écoutait pas les consignes apprises non plus, à votre grande surprise n’est-ce pas!!!???

Il ne collaborait pas pas lors des marches, il tirait et si nous avions la témérité de le laisser sans laisse aux endroits autorisés, il ne revenait juste pas!!! On voulait jouer à « va chercher la balle », il ne nous la rapportait pas. Au contraire, il partait à la course avec sa balle et ne revenait jamais. Une fois ça a pris 2 h 30 au parc avant d’être capable de l’attraper! Je ne jouais plus avec lui par peur de me faire mordre et je lui donnais rarement des jouets pour être certaine qu’il n’avale RIEN et qu’il se passe des complications. Une autre chose…. le parc à chiens… c’était difficile d’y aller lorsqu’il y avait des chiens, parce que Monsieur ne s’entendait avec personne ou presque.

Ensuite, vers ses 6 mois, Chewy a découvert une nouvelle façon de nous faire réagir. Il faisait des pipis un peu partout et n’importe quand. Nous l’avons d’abord emmené chez le vétérinaire pour savoir s’il n’y avait pas quelque chose d’anormal qui causait ses « fuites urinaires » à tous moments et... NON, c’était seulement pour nous narguer et avoir de l’attention. Plus il prenait de l’âge, plus il grossissait et plus nous avions peur de nous faire mordre un bras ou bien encore défigurer, on ne sait jamais… on ne lui faisait pas confiance du tout.

PUIS….l’impardonnable est alors arrivé : Chewy dans un élan de colère m’a mordu lorsque nous prenions une marche. Sans avertissement, sans grognement, il m’a sauté dessus, a attrapé mon bras et ne voulait plus me lâcher. Après cet incident, nous avons arrêté le dressage en cours, voyant que ça n’arrangeait rien et qu’il empirait toujours. Nous avons laissé passer un mois, sans dressage… et puis, pour une deuxième fois, il a mordu et griffé mon conjoint au sang. C’est alors que nous avons pris la décision de lui accorder SA dernière chance et de nous rendre chez Karyne et son centre canin Le Prestige.

Malgré le fait que nous n’avions pas de rendez-vous, voyant notre épuisement et désespoir, Karyne a accepté de nous prendre et a travaillé avec nous au-delà de son horaire habituelle; elle voulait vraiment nous aider et pour elle sauver la vie d’un chien n’a pas de prix. Elle nous a donc monté un plan d’intervention, de leadership et évaluer la condition de Chewy à savoir s'il était récupérable. À l’évaluation même, Chewy a attaqué Éric qui a évité la morsure (il travaille avec Karyne) et nous nous disions : « Bon, ils vont nous retourner chez nous, il n’y a rien à faire avec ce chien. » Oufff, avec l’optimisme de Karyne , elle nous a dit que si nous travaillions fort on pourrait s’en sortir, mais ça n’allait pas être facile.

À notre grande surprise, après 2 semaines de dur labeur, nous avons vu une énorme différence. Pour nous la différence était évidente, nous partions de tellement loin avec Chewy. Nous avons suivi le programme à la lettre, elle pourra même vous le confirmer, et fait un suivi rigoureux avec elle selon sa prescription de gestion de comportement. Notre dernier rendez-vous avec Chewy était fin août 2015… et croyez le ou non, nous étions rendus à faire un cours de Freestyle! ;) Chewy est maintenant un très bon chien, il ne détruit plus rien, ne grogne plus, il nous ramène la balle, reviens quand on l’appelle, reste au pied en marche (honnêtement nous ne l’attachons plus vraiment, nous vivons près d’un terrain boisé sans résidence, mais nous l’attachons ailleurs évidemment). Je n’ai plus peur de lui du tout et je joue toujours avec lui. Nous allons souvent au parc à chiens et il ne fait plus de crise, ni d’attaques depuis août 2015 et en ce moment en février 2016 nous commençons à le laisser seul à la maison, hors de sa cage quand nous sommes absent et il ne fait pas de dégât !

Karyne et son centre canin ont été la meilleure chose pour Chewy, mon conjoint et moi. Nous étions désemparés et elle a su remettre en place les doutes, éduquer Chewy , mais surtout nous éduquer, NOUS humains qui ne communiquaient clairement pas bien avec notre chien. Karyne est sans contredit une sorte de ‘’César’’ du Québec avec une approche différente. Pour n’importe quel problème que vous éprouvez elle saura trouver la solution, car avec nous et notre chien, il y avait plus d’un problème, et elle y a trouvé des solutions adaptées pour chaque situation, mais surtout personnalisés, en tenant compte de notre personnalité, celle de Chewy et notre mode de vie.

Jessica L.


AGRESSIVITÉ

Willy, shih-tzu, 10 ans, agressif, possessif et très fatigué

Chewy Chienn aggressif

En juin 2009 Willy m'a mordu fortement au visage. Je saignais et surtout je pleurais de voir ce qu'il avait pu me faire, moi qui faisais tout pour qu'il soit heureux... foutaise! Aujourd'hui, je réalise à quel point j'ai toujours tout fait pour lui, mais pour mon petit bonheur à moi, pas facile de l'avouer. Je n'avais jamais pris le temps d'analyser les besoins véritables d'un chien.

Willy était très anxieux, agressif et très nerveux. À la suite de la morsure et l'agressivité devenant grandissante, je tiens à dire que ce n'était pas son 1er signe d'agressivité, j'avais un choix à faire et le faire euthanasier était pour moi un abandon total de mes responsabilités, car au fond, je savais que j'y étais pour beaucoup dans son comportement. Il ne suffisait pas de le réaliser mais de le comprendre. En juillet 2009, je suis allée chercher les informations et les trucs chez Karyne. Une seule fois a suffi, après ce fût à nous de mettre en pratique tout ce beau bagage.

J'avoue que j'étais épatée de voir Karyne et Willy et ça m'a prouvé que c'était possible. Les jours suivants, j'ai encore plus réalisé à quel point je lui permettais beaucoup de choses et quand je lui refusais, je me sentais coupable, car j'avais l'impression de le punir « pauvre petit » et je lui laissais le loisir de recommencer. J'avais en tout point le « comment prouver à son chien que je n'étais pas le chef de meute, que je n'étais pas fiable et qu'il ne pouvait pas me faire confiance ». Il reprenait donc son rôle et c'était à recommencer. Il m'a fallu le vivre pour changer de comportement et au fil du temps il a suivi. Karyne m'a dit une phrase lors de cette rencontre qui m'a fait tenir le coup. Elle m'a fait remarquer à quel point Willy avait l'air épuisé d'être toujours aux aguets des dangers, il me protégeait constamment. C'était à moi de lui démontrer que dorénavant il pouvait me faire confiance. Aujourd'hui, c'est un petit chien heureux, qui aime jouer, il est calme et sans agressivité. Il semble profiter de la vie et récupérer les années en arrière. Tout cela, car il se sent enfin en sécurité grâce à notre comportement. En 9 ans, je n'avais jamais vu mon chien dormir fermement, le moindre bruit le faisait sursauter et pourtant nous étions prêt de lui, mais il n'avait pas confiance en nous, il s'était donné comme mission de nous protéger vu qu'à ses yeux nous n'étions pas aptes à le faire. Depuis plusieurs mois, il dort et il est beau à voir de pouvoir se reposer enfin. Je suis fière de lui et aussi un peu de moi, car maintenant je peux dire que j'aime vraiment mon chien et je lui donne ce qu'il a de besoin.

J'écris mon témoignage 11 mois après la consultation. Il y a une raison, je ne voulais pas écrire avant, car mon but c'était de prouver sur plusieurs mois le maintien d'un nouveau comportement, surtout avec un chien de 9 ans. Combien de gens sont convaincus qu'à cet âge il n'y a plus rien à faire, que c'est trop tard. Je peux vous confirmer que ce n'est pas vrai. Willy a eu 10 ans le 2 juin dernier et depuis qu'il se sent en sécurité il semble rajeunir. On ne lui donnerait pas cet âge, et pourtant !

Je conseille fortement d'aller voir Karyne. Elle sait comment nous faire comprendre la réalité d'un chien à celle d'un humain. Elle nous le prouve et nous démontre à quel point nous pouvons aider notre ami. Même avec un chien agressif depuis plusieurs années. Elle est généreuse de son savoir et très patiente avec les chiens.

Merci Karyne, grâce à tes conseils Willy et nous-mêmes sommes très heureux.

Chantale Groleau


L’AGRESSIVITÉ DU CHIEN : TOUT UN MONDE ET UN LANGAGE!

Regardez ces photos : La première photo du chien agressif a fait le tour du net! Chazz, border collie, est notre chien éducateur, PASSIF, il enseigne les règles canines aux plus jeunes. Voilà la réalité de ce chien derrière ce montage photo. Aucune agressivité, il enseigne les bons signaux au chiot et lui apprend à contrôler sa morsure. En montrant les dents, il enseigne au chiot le respect! Montrer les dents est un signal! Il faut savoir bien le décoder pour en faire la juste interprétation!

Chaz Border collie ayant l'air agressif
notre éducateur canin Border collie ayant l'air agressif


Centre éducatif Canin Le Prestige
Le prestige d'avoir un bon compagnon est dans la réussite d'une bonne éducation
819-843-0978
1470 ch. Ayers Cliff, Magog (QC), J1X 3W2
Centre éducatif canin le Prestige sur youtube
Centre éducatif canin le Prestige sur facebook
Centre éducatif canin le Prestige sur facebook
* Prenez note que le terme dressage de chiens ou école de dressage est utilisé dans ce site, afin que les propriétaires de chiens puissent nous trouver sur Internet. À nos yeux, ce terme représente la contrainte et l'autorité. Nous ne considérons pas faire du dressage de chiens! Le terme le plus approprié pour l'entrainement d'un chien est l'éducation canine! Notre phrase préférée est que le dressage est pour les maîtres afin d'éduquer leur chien! Nous ne voulons aucunement être associés à un centre canin qui utilise des méthodes dures pour l'éducation et l'obéissance d'un chien.*

© 2016 Centre éducatif canin Le Prestige. Conception, programmation et hébergement : malem