Centre éducatif canin Le Prestige :

Un centre canin familial et chaleureux!

TÉMOIGNAGES

Notre centre éducatif canin se démarque en offrant des services d'éducation canine professionnels, mais aussi dans sa façon d'enseigner aux propriétaires de chien. Ici, nous traitons nos clients et leur compagnon canin avec respect, compréhension et notre priorité est que maître et toutou développent une véritable complicité.

Merci de votre confiance!

Si vous avez déjà utilisé nos services, n'hésitez pas à nous envoyer votre témoignage avec une photo de vous et pitou!

TÉMOIGNAGE BANJO! : AGRESSIVITÉ 2016

Banjo, chien qui était agressif, avant l'éducation canine
Banjo, Banjo c’était mon petit rêve sur 4 pattes! C’était le chien que je voyais avec moi quand je partais en montagne ou me perdre dans le bois! C’était mon allié, bien avant sa naissance. Mon Dieu que j’étais tannante avec ce rêve là de berger australien! Qui aurait cru que six mois après sa naissance que j’aurais été frappé par une dure réalité… celle d’un chiot qui est passé de craintif à agressif, d’un chien que je ne pouvais amener nulle part, qui devait rester à la maison, qui faisait de la possession d’objets et surtout des attaques directes sur les autres et sur moi, d’un chien que je ne pouvais même pas toucher… Qui aurait cru… que 6 mois après sa naissance, que j’aurais peur de mon rêve, que j’aurais été mise plus d’une fois devant le dur constat de nombreux professionnels, celui de l’euthanasie.

Incapable d’imaginer ce scénario, ou plutôt scénario imaginé beaucoup trop de fois, Banjo et moi partons à la recherche d’une solution!

Banjo a 4 mois, nous avons de graves problèmes d’agressivité de crainte envers l’humain, et
entre les diverses techniques conseillées et utilisées par des intervenants canins (renforcement positif, corrections au corps, anticipation, ignorez les problèmes, etc.) la liste des problèmes augmente et les situations à risque d’agression aussi… Bien de l’argent, du temps et des émotions plus tard nous tombons à bout de ressources et Banjo est pire que jamais… Il a 6 mois.

  • Il saute sur nous;
  • Il est agressif envers les étrangers;
  • Il poursuit et harcèle les chats de la maison;
  • Il met ses pattes sur le comptoir;
  • Il vole et détruit les objets;
  • Il mord lorsqu’on manipule son coup;
  • Il mord lors de toilettage;
  • Il jappe après tout ce qui bouge;
  • Il tire en laisse;

Après tant d’échecs, je commence des recherches approfondies pour réussir à trouver la bonne personne, mais surtout la bonne approche pour sauver mon chien, car toutes les méthodes basées uniquement sur le renforcement positif ont lamentablement échouées. Je me souviens avoir passé à travers tous les sites Internet que j’ai pu trouver et surtout d’avoir lu l’intégralité du site Internet du Prestige Canin. Je n’y connaissais pas grand-chose en comportement à ce moment… tout ce que je savais c’est que mes problèmes empiraient à chaque intervenant que je consultais. Tous ceux qui me parlaient uniquement de renforcement positif, d’obéissance, d’euthanasie ou encore de médication étaient AUTOMAQUEMENT éliminés de mon cheminement.

Je suis donc atterri au Prestige Canin probablement comme bien des gens… en me disant… « Là, c’est la dernière chance sinon… sinon… » d’habitude c’est là qu’on se met à pleurer…!

Ce qui j’y ai découvert ma stupéfaite!

  • Enfin une méthode qui répond à mes questions!
  • Enfin quelqu’un qui possède des connaissances qu’elle met en corrélation afin de trouver la bonne solution pour un chien!
  • Enfin un endroit qui sait utiliser chacune des forces des méthodes d’éducation pour aider mon chien à devenir meilleur!
  • Enfin ce sentiment de confiance envers un professionnel du monde canin!
  • Enfin une personne ouverte d’esprit qui saura ouvrir celui de Banjo!
  • Enfin une personne qui m’a appris à comprendre mon chien en tant que chien!

Ce que j’y ai appris n’a rien à voir avec tous les cours que j’ai suivis avant et du fait les résultats que j’y ai obtenus sont de loin les plus impressionnants! Le résultat, je l’ai vu dès la première semaine. Le résultat, tu le vois pendant le cours! Au moment où ton chien devient soudainement « un bon chien… en devenir »!

Un an, un an de travail, c’est beaucoup, certain diront! Réhabiliter un chien comme Banjo c’est faire 10 pas, reculer de 8, réavancer de 5, en perdre 3 et avancer jusqu’à temps… jusqu’au matin ou tu te réveilles un peu étonnée, car tu réalises à quel point tu as avancés au cours de la dernière année, à quel point ton chien est devenu un bon chien!

Mon chien agressif a compris, grâce aux techniques de LEADERSHIP enseignées qu’il n’avait pas à gérer l’environnement, qu’il n’avait pas à gérer TOUS les humains. Il a compris qu’il pouvait me faire confiance et que l’espace autour de nous ne lui appartenait pas… Qu’il pouvait me faire suffisamment confiance pour que je devienne son repère premier.

Les méthodes enseignées au Prestige Canin ont réglé l’ensemble des problèmes de Banjo en travaillant en périphérie des problèmatiques. J’ai enseigné le respect à mon chien; terminé la destruction, les attaques, la marche au pied fastidieuse, la poursuite des chats, l’anxiété et tout le reste. Maintenant, nous collaborons ensemble dans un respect mutuel.

Maintenant Banjo prends le temps de sentir, de regarder et d’analyser son environnement. Il prend le temps de relaxer et de me regarder lorsqu’il y a des situations qui le stress.

Banjo c’était mon petit rêve sur 4 pattes! Mon Dieu que j’en avais des projets avec lui… que nous avons tous abandonnés, car il n’était pas un bon chien de société, pour finalement réussir au cours de sa réhabilitation à tous les réaliser et bien plus encore!

  • Maintenant Banjo court en avant de moi en canicross;
  • Maintenant Banjo prends des bains de foule;
  • Maintenant Banjo marche parfaitement en laisse sans réagir;
  • Maintenant Banjo fait des cours de frisbee;
  • Maintenant Banjo fait aussi du freestyle;
  • Maintenant Banjo se fait flatter par des inconnus;
  • Maintenant des personnes peuvent venir chez moi sans que je panique;
  • Maintenant on a appris à se connaître, lui en tant que chien et moi en tant qu’humain.

Alors merci, merci à Karyne et Éric, d’avoir pris le temps de travailler avec moi durant des heures, d’avoir fait des suivis serrés, d’avoir pris le temps de me répondre en urgence, car Banjo faisait une « rechute », d’avoir réfléchie avec moi et de m’avoir transmis bien plus que des trucs de dressage, de m’avoir transmis le manuel d’instruction de mon chien pour en faire « un bon chien », sans jugements et sans prétention.

Merci d’avoir cette honnêteté dans le regard lorsque vous évaluez nos chiens. Je me souviens comme hier de la soirée où vous m’avez avertie que la dernière attaque de Banjo se devait d’être la dernière… Mais je me souviens surtout de toutes les paroles d’encouragement que vous m’avez adressées, car bien avant moi, vous avez su voir tout le potentiel qu’il y avait dans ce chien et en moi, pour finalement nous permettre de construire les liens uniques que nous avons lui et moi.

Cette histoire est loin d’être une histoire triste, c’est une histoire d’espoir. Cette histoire, c’est celle d’un chien qui aurait dû être euthanasié. C’est l’histoire de plusieurs personnes qui font équipe ensemble pour sauver un chien extraordinaire. Cette histoire est beaucoup plus que ce que viens de vous raconter. Cette histoire est remplie de joie, de peur, de peine, d’amour, d’espérance, de créativité, de moments complètement cocasses et disjonctés. Cette histoire, ce sauvetage, est sans aucun doute le début de la plus belle de mes aventures!

Remerciements spéciaux

La réhabilitation de Banjo a été possible grâce au soutien unique et aux connaissances approfondies du Prestige Canin, mais il ne faut pas oublier que la réhabilitation d’un chien comme Banjo demande l’implication de nombreux acteurs au quotidien dont certains ont fait une grande différence.

Merci à mes nombreux amis qui ont pris le temps de suivre mes directives avec Banjo afin de l’aider à devenir un meilleur chien et merci à tous ceux et celles que nous avons croisés au cours de sa réhabilitation qui ont fait une grande différence dans nos vies.

Marie-France et Banjo

TÉMOIGNAGE 2016 : CHIEN SOUS MÉDICATION.

Témoignage Nouka, anxiété canine
Nouka est une « Berger Australien » de quatorze mois qui a eu la chance de rencontrer Karyne. Elle lui a sauvé la vie en quelque sorte. Lorsqu’elle est arrivée chez nous, Nouka avait neuf mois et présentait des symptômes d’anxiété graves selon la vétérinaire consultée. Depuis qu’elle avait quitté l’éleveur à l’âge de huit semaines, elle avait été éduquée patiemment avec plein de bonne volonté, en renforcement positif. Cette technique avait donné de bons résultats au début, propreté rapide, obéissance de base et plus. Cependant, après quelques mois, elle est devenue de plus en plus vocale et réactive. Elle aboyait envers tout : les personnes, les animaux et même les objets inanimés. Le renforcement positif ne semblait plus pouvoir faire renverser la vapeur.

Une vétérinaire spécialiste en comportement canin a diagnostiqué qu’elle souffrait d’un trouble d’anxiété sévère lié soit à une cause génétique ou bien à une mauvaise socialisation alors qu’elle était très jeune et encore chez l’éleveur. Son traitement fut la prescription de médicaments anxiolytiques, puis d’augmenter la dose régulièrement jusqu’à ce qu’elle ne soit plus réactive à son entourage. Selon la vétérinaire, elle serait sans doute médicamentée pour le reste de sa vie et toujours très réactive aux éléments extérieurs.

Malgré la médication, Nouka était toujours aussi vocale et commençait même à développer de l’agressivité. Le fait de résider en condo créait une problématique supplémentaire sérieuse envers les voisins. De plus, les plaintes sévères ont forcé la prise d’une décision très difficile pour sa maîtresse. Nouka devait partir et trouver une nouvelle famille qui pourrait en prendre bien soin ou bien être euthanasiée.

Nous avons alors accepté d’être sa famille d’accueil et la prendre en charge. Nous avons fait le pari que non seulement ses problèmes se résorberaient, mais qu’elle serait aussi délivrée de la médication. Dès les débuts, nous avons remarqué une certaine amélioration, mais on cherchait de l’aide pour progresser de la bonne manière. Les méthodes coercitives (choker et autres) étaient exclues et le renforcement positif seulement avait échoué.

On s’est mis à la recherche d’informations sur Internet pour trouver une solution et nous avons découvert le Centre éducatif canin Le Prestige. Après avoir tout lu sur le site et bien sûr, les témoignages, un vent d’espoir a soufflé sur nous. L’idée de renforcer le leadership (ne pas confondre avec domination) est la base de tout. C’est un leadership fort qui nous permettra de gagner. De plus, ce que Karyne réussissait à accomplir avec ses chiens était tellement impressionnant. Nous avons communiqué avec Karyne pour lui expliquer la situation et fixé un rendez-vous. Rapidement, on s’est senti en confiance et avions hâte de la rencontrer.

Dès notre première rencontre de 2 heures, nous avons été surpris des changements positifs de comportement chez Nouka. Karyne ne voyait pas en elle une chienne anxieuse qui aboie après tout par peur, mais plutôt un animal protecteur qui tente de tout gérer et ne sait pas trop comment faire. Ce qui la frustre d’autant plus et la motive à aboyer davantage. Elle nous a enseigné les méthodes pour que nous puissions reprendre ce leadership et le faire comprendre à Nouka et ainsi la délivrer de ce fardeau de gérance.

En deux mois et demi et après seulement 3 rencontres avec Karyne, le comportement de Nouka s’est grandement amélioré. Nous appliquons quotidiennement les méthodes apprises et nous avons réduit la médication graduellement. Nous sommes fiers de dire que la médication est maintenant terminée depuis 3 semaines. Nouka est beaucoup plus calme et aboie beaucoup moins. Elle n’est plus réactive aux objets, ni aux personnes qu’elle voit. Elle peut maintenant aller au parc à chien librement et s’amuser avec ses congénères. Elle est encore réactive aux autres chiens qui passent devant la maison ou qui aboient surtout si elle est en laisse, mais nous avons beaucoup progressé. Nous continuons de travailler avec les bons conseils de Karyne et sommes confiants d’atteindre complètement notre objectif bientôt.

Nous sommes très heureux d’avoir fait la découverte du Centre éducatif canin Le Prestige et surtout de Karyne qui est un maître-chien extraordinaire. Merci beaucoup Karyne.

Normand et Diane, Austin

TÉMOIGNAGE

berger allemand, témoignage leadership canin
J’avais 4 chats lorsque pitou, Nikkie, âgée de près de quatre mois, est arrivée à la maison. J’avais pris six leçons avec une éducatrice qui nous a surtout appris la base de l’obéissance. Malgré la pratique de ces commandes, mon chien avait des comportements indésirables. Ainsi, les chats ont donc cessé de se promener ou de se lasser au soleil étant donné que pitou leur donnait la chasse. Il m’était également désagréable de marcher pitou parce qu’elle tirait beaucoup. C’était encore plus difficile lorsque nous croisions un autre chien : l’échine levée, respiration forte et rapide, parfois un grondement et un élan puissant pour aller vers l’autre chien. C’était la crise! De plus, en passant près d’un étranger, pitou avait une attirance pour mordre les mains. Il y avait aussi le moment où ça sonnait à la porte. C’était également la crise, en plus d’aboyer sans cesse. Je me sentais démunie, ne sachant pas trop comment agir avec mon chien.

C’est une amie qui me parla du centre canin Le Prestige et de la méthode enseignée et axée sur l’établissement du leadership. J’appris que cette façon me permettrait de comprendre les comportements de mon chien, de corriger les mauvaises habitudes que j’avais instaurées et d’établir une relation saine. Cela a exigé une ouverture de remettre en question ma façon de procéder avec pitou et du temps de pratique. Pour nous, toute situation était devenue une occasion de mettre en pratique les leçons apprises au centre. Quel plaisir d’apprendre tout en s’amusant!

En quelques séances, j’ai réussi à établir mon leadership au sein de ma meute. Si je vous disais que désormais mes chats circulent librement dans la maison, ils s’étendent à côté de pitou, parfois ils se laissent licher par pitou (oui, oui), je marche pitou (elle marche derrière), nous pouvons passer près des autres pitous et étrangers sans danger et que je peux désormais accueillir mes invités sans que pitou prenne toute la place. C’est merveilleux!

Aujourd’hui, je peux affirmer que je ne vis pas une vie de chien, mais une vie que je partage avec un chien! Merci Karyne pour ton professionnalisme, ton savoir, ton enseignement juste et approprié, ton écoute, ta grande générosité et ta passion pour le meilleur ami de l’Homme!!

Tu as changé ma vie et ma relation avec pitou!

Carole
Chambly

TÉMOIGNAGE

témoignage éducation canine, chef de meute
Dans la vie, on fait des rencontres qui nous marquent pour toujours. Et c’est le cas avec Karyne! D’un professionnalisme sans pareil, d’une douceur et d’une patience, mais surtout d’une vérité à nous secouer les « puces »! Voila ce quelle est! Moi, je pensais arriver là et me faire dire : tu dis ça à ton chien et il se couche, tu lui montres ça et elle fait la belle... Quelle ne fut pas ma surprise quand elle ma dit : comment tu te sens… comment tu agis dans ta vie face à tel ou tel problème? Je peux vous dire que les cours que l'on prend sont bien plus pour nous que pour le chien, et c’est ce quelle nous fais comprendre : que notre toutou est simplement le reflet de ce que nous sommes ou de ce que l'on vit... Notre miroir quoi ! À chaque fois où j'ai vécu une impasse, un coup de téléphone et voilà... Une oreille attentive, une douce parole à l'autre bout du file pour me calmer et me faire prendre conscience de la situation... Oui, elle nous apprend des trucs : couche reste assis, etc., mais elle nous apprend surtout l'harmonie à faire en tant que « chef de meute » et ça, croyez moi que je l'utilise même dans ma vie privée... À chacun son métier comme dit l'adage et Karyne est vraiment à sa place.

Merci de tous cœurs Karyne, car j'ai cheminé avec toi autant comme chef de meute que comme être humain.

De tout cœur!

Merci

Annik Mike Mia et Minouche ( ben quoi mon chat aussi est contente d'avoir un chien sain d'esprit dans la maison );)
Magog

TÉMOIGNAGE


témoignage éducation et freestly canin
Chère Karyne,

Une personne comme toi dans ton domaine de maître-chien qui ne compte pas son temps, ses efforts et son savoir-faire, ne peut-être qu'un chef de file dans sa vocation et dans nos vies.

C'est un privilège de te connaître Karyne.

Avec tes services VIP d'éducation canine et de freestyle canin, nous Chanel, Chloé et moi t'assurons notre éternelle reconnaissance.

Merci de nous éduquer nous les humains afin de vivre une vie enrichissante avec nos chiens. (le meilleur ami de l'homme)

Loulou
xxx
Magog

TÉMOIGNAGE


Témoignage, problème d'agressivité
Lorsque j'ai perdu Cookie (mon berger shetland male) dans la nature pendant 1 mois et ½, j'étais désespérée et je suis allée chercher Dixie (petit eskimo américain femelle) a la SPCA. Ça faisait une semaine que j'avais Dixie que j'ai retrouvé Cookie. Je me suis donc ramassée avec 2 chiens, un qui a vécu un traumatisme de m'avoir perdu et Dixie qui avait 3 ans et qui avais déjà 5 foyers de fait avant moi. J'ai donc décidé de garder les 2 chiens, sans vraiment savoir dans quoi je m'embarquais. J'ai eu des problèmes avec ma femelle qui mordait mon mâle au sang, sans que je comprenne pourquoi, j'ai essayé de la disputé, mais en vain!!!

Je suis allée à Magog! J'ai fait 3 heures de route avec mes chiens pour trouvé la solution à mon problème, car à Québec tout se que j'essayais, n'aboutissais à rien.

C'est là que Karyne est entré dans ma vie et a sauvé ma meute de chiens!!! Elle m'a enseigné à être le leader de ma famille. Elle m'a montré comment m'en sortir avec tous mes problèmes, elle a diagnostiqué mes chiens et moi et a trouvé pourquoi mes chiens ne s'entendaient pas ensemble. Elle a travaillé mes chiens séparément et ensemble par la suite pour trouver la source du problème. Elle n'est pas arrivée à la même conclusion que les autres personnes que j'ai vues et elle a mis le doigt sur le bobo.

J'ai finalement mis tous ses conseils en pratique. Ça l’a pris environ 1 mois et les problèmes de comportement de Dixie se calmaient et Cookie était de moins en moins stressé. Aujourd'hui, je peux dire qu'après 1 an, mes 2 chiens m'écoutent très bien et que je suis le chef de la meute. Il n'y a plus aucune agressivité avec Dixie et Cookie n'a aucune séquelle de sa fugue.

Merci Karyne, sans toi Dixie aurait fait encore je ne sais combien de foyer et Cookie aurait mis plus de temps à se remettre de sa mésaventure.

Marie-Chrystine
Québec

TÉMOIGNAGE

témoignage problème d'agressivité basset/beagle
J'ai adopté Pina Colada à la SPA il y a plus de 3 ans. Un beau mélange de basset/beagle d'environ 5 ans, qu'on avait abandonné. Une chienne merveilleuse, qui obéissait très bien; assis, couche, roule, etc. Les problèmes sont apparus lorsque j'ai ouvert mon salon de toilettage chez moi, DANS la maison. Elle a commencé par japper, puis de plus en plus, et malheureusement elle a été jusqu'à mordre le chien d'un client alors qu'il franchissait le seuil de la porte. Pour éviter qu'un tel accident se reproduise, Pina devait être attachée au fond de la pièce avec un collier à choc, car ses aboiements étaient rendus insupportables. Mais en vain… dès qu'elle n'avait pas son collier, elle s'en donnait à coeur joie et la plupart du temps pour aucune raison!

En appliquant les techniques de Karyne, ses jappements ont diminué de moitié en moins de 3 semaines, et ce sans aucun collier de correction. Elle n'est également plus attachée lors de l'arrivée des clients même si elle est en retrait!

Merci beaucoup Karyne d'avoir fait de moi une meilleure chef de meute, mais aussi une meilleure amie des chiens. Continue d'aider les gens comme tu le fais, tu fais un excellent travail.

Une cliente très reconnaissante
Mélissa & Pina Colada
Magog

TÉMOIGNAGE

Témoignage éducation canine
Il y a 2 mois j'ai acheté un beau petit labrador de 8 semaines chez un éleveur. Les parents de mon petit chiot sont des champions de beauté et de comportement. Je me suis alors dit que je n'aurais que peu à faire puisque la génétique était là. Ouf! Quelle erreur? J'ai pris quelques cours de groupe pour apprendre le assis, couché, reste et le reviens. Il a vite appris l'obéissance. Mais vers l'âge de 3 mois½ la testostérone entre en jeu. Mon petit Duffy si gentil et calme devient Duffy la terreur. Il nous saute dessus la gueule ouverte pour nous mordiller, ne lâche pas nos vêtements, etc. Impossible d'écouter la télé ou de manger en paix. Une collègue de travail m'avait parlé d'un maître chien dans le coin de Magog où elle avait déjà suivi des cours. J'ai fait une recherche sur Internet et j'ai trouvé le site de Centre canin prestige. J'ai tout lu sur le site de Karyne et tout de suite j'ai téléphoné pour prendre rendez-vous pour un cours de comportement canin avec Duffy qui venait d'avoir 4 mois.

Le résultat: INCROYABLE. Mon duffy la terreur s'était transformé en 2 heures en chiot docile et savait me porter respect. La plupart des gens confondent obéissance et respect. Mon chien s'assoyait par obéissance, mais ne me respectait pas, donc Karyne m'a appris à être une bonne chef de meute à imposer le respect. Rendu à la maison mon conjoint n'en revenait pas Duffy avait modifié son comportement à 90 %. Cela a duré 2 jours où on avait de la difficulté de croire ce changement. Par la suite, il a essayé de reprendre ses vieilles habitudes, il me test… mais je suis tenace et se soumet lorsque je lui parle "chien" je vais donc rester le chef de meute dont il a besoin. Avec tout ce que j'ai appris en 2 heures avec Karyne, je sais faire face à toutes sortes de situations.

Alors, je ne vous fais pas dire que mon prochain rendez-vous est déjà pris avec Karyne et ce ne sera sûrement pas le seul. Je n'aurai pas seulement un beau chien, mais j'aurai un chien au comportement exemplaire grâce à Karyne et mon petit Duffy saura profiter de sa belle vie de chien de compagnie.

Sylvie Rivard
Sherbrooke

TÉMOIGNAGE

témoignage problème comportement canin
J'ai eu, pour ma fête, il y a quelques mois le plus beau cadeau que je pouvais imaginer : un magnifique labernois de 8 semaines… Une grosse boule de poil noire et blanche très affectueuse, avec aussi des petites dents pointues, une nette tendance au mordillage, et peur de tout, au point que la promenade se révélait un cauchemar, non parce que mon chien tirait, mais parce qu'il ne voulait pas avancer!

Comment régler ces petits problèmes avant qu'ils ne deviennent gros et essayer de faire de mon pitou un chien équilibré et obéissant ? Comment établir les bases d'une bonne relation avec lui? J'avais entendu parler des cours de « maternelle pour chiots » et j'étais intriguée… J'ai passé quelques coups de fil et la seule qui m'a réellement convaincue est Karyne Millette. Je ne saurai que recommander à toute personne qui prend la responsabilité d'éduquer un chien de se faire aider par quelqu'un d'aussi professionnel et compétent que Karyne! Toutes les techniques qu'elle nous a enseignées fonctionnent et la plupart des problèmes que nous avons pu rencontrer par la suite correspondaient bien souvent aux conseils que nous n'avions pas, ou mal, appliqués! Elle nous a convaincus que, qu'on le veuille ou non, un chien fait partie d'une meute, même si elle ne compte que lui-même et son maître… Je pense sincèrement que tout propriétaire de chien devrait prendre conscience de cela et tenter de s'imposer comme chef de meute, avec le langage que son chien comprend et que Karyne nous a si bien expliqué! Croyez-moi : utiliser ses méthodes pour imposer les règles que l'on veut à la maison rend l'éducation beaucoup plus facile!

Un gros gros merci Karyne pour tous ses « secrets » que tu nous as transmis, ainsi que pour ton intégrité! Dans le monde des professionnels canins, j'ai rencontré trop peu de gens comme toi, qui disent les vraies choses et dénoncent les pratiques à but uniquement lucratif de certains!

Praline et Doc
Sherbrooke

TÉMOIGNAGE

témoignage comportement canin
Le monde des chiens, tout un monde à découvrir....

Depuis plus de 14 ans, j'ai le privilège de côtoyer des Bergers Belges Tervueren. Shanny, 14 ans et Elzak, 12 ans. Au tout début, que de difficulté avec Shanny, une femelle dominante. Avec de la patience, de la fermeté et de la douceur, l'harmonie s'est installée. Toutefois j'aurais eu besoin d'une personne comme Karyne pour m'aider, car il existe encore certains comportements désagréables. Le passé est le passé, alors maintenant avec des nouvelles techniques nous progressons un peu plus chaque jour.

Voilà que tout dernièrement sans trop réfléchir, notre famille s'agrandit ; un troisième chien, un jeune labrador croisé. Beau petit pitou qui vite a pris le dessus sur moi. Jusqu'à me mordiller au sang en jouant. Que faire... La panique s'installe... Par hasard, je contacte sur Internet le site du centre éducatif Le Prestige. La vie est bonne, car elle me permet de faire la connaissance d'une personne passionnée, professionnelle, sympathique et généreuse. Enfin quelqu'un qui décode l'univers des chiens. Elle sensibilise qu'il est possible de vivre avec plus de deux chiens et pouvoir créer une meute équilibrée. Nous apprenons que nous devons être le chef de cette meute sinon le chaos s'installe. Un chien doit être et demeurer un subalterne. Avec respect et amour.
Chaque jour est un jour nouveau. Nous devons apprendre à nous changer nous même pour demeurer calme et autoritaire. Un jeune chien avec deux chiens âgés qui ne veulent plus jouer, il est important de garder les reines. Cela vaut la peine, car chacun à leur façon nous apporte une joie immense.

Soyons humbles, regardons de plus près. QU'ONT-ILS À NOUS APPRENDRE?

Karyne je désire te remercier de tout mon coeur pour les enseignements, les techniques,ainsi que ton soutien émotionnel. Intégrer un nouveau chiot surtout qu'Elzak n'acceptait pas que les autres chiens. Tout un défi. Nous avions vraiment besoin de toi. Bravo!

Maryse
Saint-Élie d'orford

TÉMOIGNAGE

témoignage chien nerveux, problème de comportement
Juin 2007, notre petite boule de poil Max arrive dans notre vie. C'est un Border Collie, fils de Junior. De petit chiot maladroit, il se transforme vite en petite peste. Il mordille beaucoup, s'attaque à nos pantalons, vole les bas, nous bloque le chemin dans les escaliers, saute sur tout ce qui bouge et fait des pipis nerveux. Nous commençons même à regretter de l'avoir adopté, il amène plus de stress dans notre famille que de biens.

Nous décidons donc de contacter Karyne, celle-ci nous propose une rencontre afin d'apprendre le langage canin. Elle nous a montré comment interagir avec lui et surtout elle nous a démontré que nous avions un petit chiot avec beaucoup de potentiel.

Beaucoup de patience, de constance et d'exercices plus tard, Max est devenu le chien parfait pour nous.

Par-dessus tout, nous avons une confiance absolue en Karyne et en ses techniques. Il est bien évident en la rencontrant qu'elle est une passionnée des chiens et qu'elle veut en faire de bons « citoyens canins »

Max a maintenant presque deux ans. Il est devenu un adorable chien.

Nous ne pouvons imaginer notre vie sans lui.

Carole
Châteauguay

TÉMOIGNAGE

témoignage chien craintif, nerveux
Le début de l'histoire de Chika débute en 2004 à la suite de la mort de ma petite schnauzer miniature de 10 ans, nommée Kamé. Kamé s'est fait attaquer par un renard et nous avons dû la faire euthanasier. C'est là que j’ai décidé que mon prochain chien serait énorme. J'ai trouvé un éleveur de bouviers des Flandres. En m'y rendant, j'ai vu son mâle et sa femelle, ils étaient de grosseur parfaite. L'éleveur me montre aussi une chienne de 8 mois qu'il n'avait pas réussi à vendre, car elle était très peureuse, elle vivait dans un garage avec enclos, isolée des humains… J'ai eu pitié et j'ai acheté. Arrivée chez moi, elle était encore plus effrayée! Si nous allumions la T.V. elle fonçait dans les chaises, elle marchait en rampant et personne ne pouvait l'approcher (pas qu'elle était agressive, mais elle fuyait). Lorsque nous quittions la maison, elle mangeait tout (table de cuisine, chaises, murs, livres, etc.) Alors la cage est entrée et je me suis aperçue qu'elle était heureuse d'y être.

Son comportement s'améliorait avec nous seulement, alors je m'inscris à des cours d'obéissance en croyant que Chika changerait (à ce moment-là, je ne savais pas que c'était moi qui devais changer). Dès le premier cours, j'ai eu de la difficulté à entrer, car elle tirait. Je m'assieds et Chika entra sous les chaises et impossible de la faire sortir, elle y resta pendant tout le cours…. J'avais tellement honte, j'avais le goût de la retourner d'où elle venait. Mais je ne pouvais pas l'abandonner, car elle ne demandait qu'à nous aimer et être aimée!

Un soir d'été, nous étions tous autour d'un feu de camps avec Chika qui dormait à nos pieds et subitement notre voisin expédia des feux d'artifice vers notre maison, et là, Chika s'empressa de courir et tous nos cris de rappel ne servaient à rien. Après 30 minutes de recherche, je la découvrir dans un fossé sur une route de 90 km/hre. Je l'ai appelée et elle me suivit, nous avons marché 10 minutes afin de nous rendre à la maison, elle boitait énormément en chancelant. Je l'ai encouragée jusque chez moi, car impossible de prendre 100 livres dans mes bras. Une fois rendue chez moi elle s'est mise à hurler et ses pattes saignaient abondamment, son nez coulait. Nous étions autour d'elle impuissants, nous avons fait ouvrir la clinique vétérinaire pour la faire soigner. Tous ses coussinets étaient arrachés et ceux qui lui restaient partiellement la vétérinaire les coupa, elle a eu un traumatisme crânien (une brisure du septum, elle avait perdu du liquide séphalorachidique). J'ai eu un moment d'hésitation à savoir si je devais la faire euthanasier. Mais il m'en était impossible elle était ma bouée de dépendance affective alors j'informais la vétérinaire de tout faire pour la sauver…. Eh voilà! De retour à la maison, elle demeura 3 semaines coucher, ans se lever. Nous avions tellement pitié d'elle. Après sa convalescence, nous continuons de répondre à tous ses caprices, car tout ce que je voulais c'était un chien à aimer... Après quelques consultations, on m'informa que Chika ne pourrait jamais se dépasser donc oublions d'avoir un super canidé.

entrainement beagle magog
Nous l'avons chouchouté au maximum, lui laisser tous les droits. Environ un an après cet accident, notre Chika avait tellement changé, elle dirigeait toute la famille, mais nous ne le voyions même pas. Nous étions tellement contents qu'elle soit là, vivante.

Sans savoir pourquoi, ma Chika est devenue agressive et un soir où les amis de ma fille étaient chez moi, Chika a même voulu me mordre, moi sa maîtresse qui la nourrit et la cajole!!!

Imaginez une chienne de 103 livres qui est anxieuse et agressive!… C'est le cauchemar pour un maître qui adore sa toutoune!!!

Je me suis même inscrite à des cours de cynologie pour comprendre mon chien. Mais ce n'est pas aussi simple que ça… l'expérience n'y est pas!!! De plus, on ne voit pas aussi bien les problèmes de NOTRE chien que celui d'un autre, car l'émotion est là.

Lors d'une visite chez le vétérinaire, j'en choisi un nouveau, car j'avais tellement de difficultés chez mon ancien vétérinaire, elle courait même sur les comptoirs en grondant et en faisant tout tomber à la clinique… Encore une fois, j'étais désemparée, je ne voulais que garder et aimer mon chien, mais c'était plus possible, je devais faire quelques choses…

C'est là que tout changeant!!! J'ai envoyé un message d'alarme à Karyne et rapidement elle me rencontra. Elle arriva chez moi sans préjugé. Je lui parlais de mes horreurs, mes peurs et elle analysait le comportement de Chika et de tout son environnement. Je ne m'en doutais pas, mais j'étais à l'étude moi aussi…

Verdict dont je n’aurais jamais douté… Chika gère et mène VOTRE tanière qui est sienne, mais elle est incapable psychologiquement. OUF! Quoi faire! Comment faire! Pourquoi est-ce arrivé!

C'est là que j'appris le leadership! Nous devions tous nous y mettre. Pas facile quand on pense qu'un chien c'est un gros toutou. Mais avec ténacité, j'inculquai à toute ma famille la marche à suivre de Karyne… Je me souviens qu'après trois longues semaines, enfin Chika comprit où était sa place et commença à être moins anxieuse. Je ne pouvais pas croire qu'avec du leadership, elle vivrait une vie beaucoup plus calme. Écoutez, je ne peux pas énumérer toutes les actions faites, car pour chaque problème, il y en a une, mais la principale est d'être le chef de meute et pour l'être aucun besoin d'agressivité envers son chien… On doit seulement parler chien et se comporter en chien!

entrainement beagle magog
Voici les améliorations de ma Chika :

  • À chaque fois que des visiteurs arrivaient chez moi, je devenais nerveuse, car j'ignorais comment Chika agirait et maintenant c'est fini les grondements envers mes visiteurs;

  • Je crois que le fait qu'elle n'a plus à se sentir obligée de nous protéger, elle nous avertit tout de même que des invités arrivent, mais dès qu'elle constate que je prends la relève, elle va même jusqu'à se recouche., Fini l'intimidation faite à mes invités…

  • Chika nous poussait dans les escaliers dès qu'elle voyait que nous étions engagés dans l'escalier, elle nous dépassait en nous bousculant.… Ma fille est très reconnaissante de pouvoir descendre l'escalier calmement maintenant, car Chika demeure toujours derrière nous.

  • Dès qu'elle en avait l'occasion, Chik fuguait… Et quelle ne fut pas ma surprise de voir que maintenant elle demeure sur notre terrain et si j'entre dans la maison elle attend devant la porte que je ressorte… Parfois, il y a des distractions et elle me regarde avant de partir. C'est par contre à moi d'être attentive à ses instincts canins.

  • Chika courrait toujours après mes pauvres chats. Elle les prenait pour des proies. Désormais, elle respecte mes chats et enfin ils peuvent circuler dans TOUTE ma maison.

  • Chaque fois que j'allais prendre une marche avec Chika, je devais passer à l'endroit où elle s'était fait frapper puis elle se mettait à boiter (cette boiterie se produisait qu'avec moi). Puis lorsqu'un camion passait, elle me tirait dans le fossé.

    Notre cheminement lui a permis de surmonter cet obstacle et je peux enfin prendre une marche sans boitement et sans stress qu'un camion passe…


Dernièrement, j'héberge un jeune chiot de 3 mois et c'est impressionnant de voir Chika qui le guide.

À son arrivée, il était terrifié et Chik l'a senti et invité au jeu et quel ne fut pas ma surprise de voir le chiot évolué au sein de notre meute.

Assez bizarre, Chika inculque au chiot les mêmes règles que les siennes. Elle fait la barrière en grondant afin d'éviter l'attaque contre mes chats. Elle l'empêche de monter sur les divans!… Waw! facile d'éduquer un chiot avec Ma grande Chika!

Je dois avouer que j'ai mis beaucoup de temps et d'énergie, mais ça en valait la peine. Ma Chika peut maintenant se permettre de vivre une VRAIE VIE DE CHIEN. Tous ces changements sont tellement bénéfiques pour notre vie humain/chien…

Toutes ces améliorations au comportement de Chika ont évolué en même temps que mon attitude. Je constate maintenant que c'est moi qui a changé mon attitude grâce à Karyne. Je n'ai pas eu à dresser Chika le changement de Chika s’est fait tout seul… C'est moi qui devais me remettre en question, car je sais désormais que c'est l'humain le problème et non le chien…


N'ayez pas peur de consulter, car nous sommes des humains après tout pas des chiens…!!!


Chantal
Racine

 
 
Centre éducatif Canin Le Prestige
Le prestige d'avoir un bon compagnon est dans la réussite d'une bonne éducation
819-843-0978
1470 ch. Ayers Cliff, Magog (QC), J1X 3W2
Centre éducatif canin le Prestige sur youtube
Centre éducatif canin le Prestige sur facebook
Centre éducatif canin le Prestige sur facebook
* Prenez note que le terme dressage de chiens ou école de dressage est utilisé dans ce site, afin que les propriétaires de chiens puissent nous trouver sur Internet. À nos yeux, ce terme représente la contrainte et l'autorité. Nous ne considérons pas faire du dressage de chiens! Le terme le plus approprié pour l'entrainement d'un chien est l'éducation canine! Notre phrase préférée est que le dressage est pour les maîtres afin d'éduquer leur chien! Nous ne voulons aucunement être associés à un centre canin qui utilise des méthodes dures pour l'éducation et l'obéissance d'un chien.*

© 2016 Centre éducatif canin Le Prestige. Conception, programmation et hébergement : malem